Notre travail

 

Qui sommes-nous

 

 

CAFI est un partenariat collaboratif qui rassemble :

Les engagements des partenaires sont formalisés au travers de la Déclaration de CAFI.
 

Le soutien de CAFI passe par le Fonds CAFI, un fonds fiduciare géré par le Bureau des Fonds Fiduciaires Multi-Partenaires des Nations Unies.

cafi-drc-our-work-2016

 

Que faisons-nous

 


CAFI est une initiative unique qui soutient des investissements nationaux stratégiques et holistiques sur la REDD + et le développement sobre en émissions, tout en se concentrant sur les pays d’Afrique centrale à haut couvert forestier. Son objectif est de reconnaître et préserver la valeur des forêts dans la région afin d’atténuer les changements climatiques, réduire la pauvreté et contribuer au développement durable.

 

Cet objectif sera atteint grâce à un soutien international grandement accru à des interventions transformationnelles et des investissements ambitieux sur le terrain.

 

Le soutien de CAFI se porte sur :

  • le développement et la mise en oeuvre de Cadres Nationaux d'Investissement (CNI) validés au plus haut niveau par des institutions nationales dont le mandat est cross-sectoriel
  • des financements basés sur l'atteinte de jalons programmatiques et politiques définis dans des lettres d'intention
  • la coordination des bailleurs et l'alignement de l'assistance sur les CNI des pays partenaires
  • la participation inclusive de toutes les parties prenantes
  • combiner et séquencer différentes interventions sectorielles
  • encourager la coordination des bailleurs et leur alignement sur les CNI
  • promouvoir la participation inclusive
  • des activités menées au plus haut niveau par des institutions nationales au mandat cross- sectoriel 

 

Comment travaillons-nous

 

Le dialogue au niveau des pays se déroule en plusieurs phases :

  1. Le pays partenaire développe et présente un cadre national d'investissement qui aborde tous les moteurs de la déforestation et la dégradation forestière
  2. Après une revue du cadre national d'investissement, le Conseil d'administration (CA) de CAFI accepte de soutenir certaines réformes politiques et programmes à grande échelle 
  3. Le CA et le pays partenaire, représenté par une institution gouvernementale à mandat de coordination inter-ministérielle, s'accordent, par le biais d'une Lettre d'intention, sur des objectifs de réforme politique et des résultats programmatiques et sur la contribution financière de CAFI si les jalons correspondants sont atteints
  4. Le pays partenaire développe et met en oeuvre des programmes pour atteindre les jalons de la Lettre d'intention, avec le soutien des organismes de mise en oeuvre.

 

Pour soutenir ce processus, la gestion est effectuée à trois niveaux: 

 

Pour disposer de la flexibilité nécessaire, la gouvernance de CAFI associe donc un mécanisme de contrôle restreint par le Conseil d’administration à l'action menée par les pays, opérant en RDC, via le Fonds National REDD+ de la RDC ou, pour les autres pays partenaires de CAFI, directement par le biais de nouveaux Programmes Nationaux. 

 

Pour plus d'information, voir les Termes de référence du Fonds CAFI (anglais) et le Rapport Annuel 2015 du Fonds CAFI (anglais).

DRC-BH-IMG_0050_Rubare Lim Parc-Chefferie_UNESCO-WWF-FZS_Virunga National Park -1200x300

 

Bailleurs et membres

 

Sept pays ou organisations ont à ce jour rejoint CAFI, et signé la Déclaration conjointe de CAFI qui les engage à "assurer une meilleure coordination et harmonisation entre eux et à mobiliser des ressources pour la mise en œuvre des cadres nationaux d'investissement développés par les pays d'Afrique centrale."