Pourquoi la forêt d'Afrique centrale?

 

Les forêts sont le plus grand entrepôt de carbone après les océans. Elles jouent un rôle clé dans la lutte mondiale contre le changement climatique. Accroître les efforts dans le secteur forestier est essentiel pour atteindre l’ambition mondiale de maintenir la température globale bien en dessous de 2°C. Les forêts fournissent également de nombreux services écosystémiques et sociaux qui contribuent au bien-être humain.

 

L’Afrique centrale abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde. Cette forêt, jusqu’ici plutôt épargnée, subit aujourd’hui des pressions croissantes. Les secteurs de l’affectation des terres et de la foresterie sont les principaux contributeurs aux émissions de gaz à effet de serre de cette région.

 

L’Afrique centrale fait face à des défis: pauvreté, inégalités (y compris entre les genres), insécurité alimentaire, revenus gouvernementaux insuffisants ou opaques, et un climat des affaires jugé peu favorable. Ces défis sont causés et aggravés par des faiblesses dans les cadres juridiques et institutionnels et des infrastructures, et systèmes de gouvernance imparfaits.

 

Cette région a toutefois des atouts de taille, car elle est riche en ressources naturelles (forêts, biodiversité, minéraux, pétrole, terres). Leur exploitation est une voie évidente vers la croissance économique.