République Centrafricaine

Un processus national REDD+ qui avance malgré l'instabilité  

« La REDD+ en République centrafricaine est un véritable outil de développement durable, mené au plus haut niveau. Le soutien de CAFI pour la préparation d’un cadre national d’investissement pour la REDD+, que nous voulons robuste et intégrateur, est une opportunité stratégique de renforcer les efforts, les capacités et la gestion durable et démocratique de nos forêts, ce malgré les récents défis politiques et sécuritaires ».

S.E. Arlette SOMBO DIBELE, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable, des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche.

 

Actualités

En bref  

 

Subvention préparatoire

Approuvée le 22 février 2016 (décision EB.2016.2)

1 million de dollars pour développer un Cadre National d'Investissement REDD+

Ministère en charge Ministère de l'Environnement et de l'Ecologie (MEEDD)
Organisme de mise en oeuvre Banque Mondiale 
Fonds transferrés Voir le Portail du MPTF, page CAFI , sous "projects", ou ici
Statut En cours d'élaboration

 

Contexte et Avancées

CAR-drivers

La République centrafricaine (RCA) est un pays continental dont les 28,3 millions d’hectares de forêts couvrent 45% du territoire. 

L’histoire de la RCA est jalonnée de changements de régime soudains, mais la crise politique et sécuritaire récente a amplifié ses difficultés socio-économiques. Enclavée et tributaire de la voie fluviale Oubangui-Congo et des routes vers le Tchad et le Cameroun, la RCA figure parmi les plus pauvres des pays les moins avancés, son indice de développement humain la plaçant au 187ème rang sur 188 (PNUD, 2015).

Alors qu’une étude approfondie des causes de la déforestation et de la dégradation des forêts est en cours de réalisation, les menaces pesant sur les forêts peuvent être schématisées comme ci-contre.

Même avant la crise la plus récente, la RCA avait souffert de plus d’une décennie de conflit et d’instabilité politique. Pourtant, en dépit de cette instabilité et de ressources limitées, le pays a continué à avancer son programme REDD+. La RCA prépare les arrangements institutionnels pour la REDD+ et une stratégie REDD+ nationale qui adresse les aspects sociaux comme environnementaux. Le Comité national REDD+ est présidé au plus haut niveau, par le Premier ministre.

Une subvention de CAFI pour développer un cadre national d’investissement pour la REDD+

 

Le Conseil d'administration de CAFI a approuvé une subvention de 1 million de dollars pour soutenir la RCA à développer un cadre national d’investissement pour la REDD+ compréhensif et multisectoriel. Celui-ci consolidera les priorités nationales de financement et se développera par le biais d’un vaste processus de consultation.

 

Ce cadre d’investissement complètera la préparation de la stratégie nationale REDD+ et identifiera les priorités de financement - et budgets associés - pour faire face aux moteurs de déforestation et de dégradation des forêts.

 

Le développement du cadre d’investissement mettra l’accent sur les consultations avec les partenaires de développement, tels que les ambassades des pays donateurs, les organismes techniques ou les organismes d’exécution, dans le but de :

  • renforcer le rôle de coordination du Comité national REDD+ présidé par le Premier ministre, afin que les partenaires de développement soient encouragés à aligner leur soutien avec le cadre d’investissement
  • mobiliser des ressources supplémentaires et les orienter vers des programmes prioritaires identifiés dans le cadre d’investissement.


Des consultations multipartites avec les autorités, la société civile et les organisations autochtones, le secteur privé, les élus et les chercheurs sont également prévues.

 

Documents clefs

thumbnail

Demande de subvention préparatoire

Février 2016

Télécharger
thumbnail

Fiche CAFI de la RCA

Octobre 2016

Télécharger
thumbnail

Décision du CA de CAFI sur la RCA

Février 2016

Télécharger