EU flags very shallow

CAFI et l'UE unis pour l'avenir des forêts en Afrique centrale

3 décembre 2019 13:24:00

15 millions d'euros pour renforcer le processus multipartite et le plan d'action FLEGT de l'UE

Bruxelles, le 4 novembre :  Dans le cadre des engagements de la communauté internationale en faveur des forêts et des populations d'Afrique centrale, et à l'instar des préoccupations croissantes concernant l'accélération de la perte des forêts du 2e poumon de la Terre, la Commission européenne a signé un accord de financement de 15 millions d'euros (16 millions de dollars) vers le Fonds fiduciaire CAFI

Avec ce financement, l'objectif de l'UE est de soutenir et de surveiller la mise en œuvre effective de réformes et programmes politiques nationaux dans tous les secteurs touchant les forêts d'Afrique centrale. A court terme, cela signifie mobiliser des fonds et engager les décideurs, les parties prenantes, les communautés et les populations dans des réformes politiques des secteurs clés affectant les forêts, notamment la gouvernance et la légalité des forêts, l'aménagement du territoire et l'agriculture zéro déforestation.

Conformément à la vision de CAFI, la contribution de l'UE aidera les pays partenaires du CAFI à élaborer et à mettre en œuvre des plans nationaux, ambitieux et holistiques d'investissement REDD+ ou Climat et forêts qui s'alignent sur les plans de développement des pays et encouragent et soutiennent un leadership de haut niveau et un engagement intersectoriel.

S'appuyant sur son expérience de la gouvernance forestière dans le cadre du processus FLEGT-APV, la contribution de l'UE complétera, contextualisera et renforcera également l'efficacité de son plan de travail FLEGT 2018- 2022 dans la sous-région, y compris les actions pour améliorer la gouvernance forestière et la légalité du bois en général. En renforçant la gouvernance forestière et en promouvant une chaîne de valeur durable et légale du bois, le soutien de l'UE contribuera à la création d'emplois, à la gestion durable des forêts et à des action concrètes pour combattre le changement climatique. 

Enfin, la contribution de l'UE permettra de renforcer l'engagement de toutes les parties prenantes, y compris le secteur privé.

Ce soutien contribue aux OMD 1, 2, 5, 7, 9, 9, 13, 15 et 17, à l'Accord de Paris ainsi qu'aux composantes Prospérité, Planète et Paix du Consensus européen pour le développement. Par le biais de CAFI, la contribution de l'UE fournira des incitations politiques, techniques et financières pour aider les gouvernements d'Afrique centrale à faire des choix politiques qui contribuent à préserver leurs forêts tout en développant et en diversifiant leurs économies afin d'accroître leur prospérité et leur durabilité.

La contribution de l'Union Européenne est fléchée vers la République du Congo, avec qui CAFI a conclu une Lettre d'intention de 65 Million de dollars en juin 2019. 

Homepage Private Sector Actualité Forêts