CAFI raises ambition on gender mainstreaming

Intégration du genre : nos nouveaux engagements

13 juillet 2020 11:32:00

CAFI renforce ses ambitions en matière d'intégration du genre pour donner suite aux progrès réalisés dans l'ensemble du portefeuille de programmes

Comment améliorer l'intégration de la dimension genre et l'autonomisation des femmes dans l'appui de CAFI ? Ce thème a été débattu lors de la dernière réunion du conseil d'administration du CAFI, lors de laquelle le Conseil a décidé d'intensifier les efforts pour donner une plus grande place à la dimension genre dans tous ses programmes, qu'ils soient en cours ou à venir. C'est une manière pour CAFI de reconnaître la nécessité d'amplifier la voix et l'influence des femmes et d'autres groupes marginalisés afin qu'ils puissent devenir des agents actifs du changement vers un développement durable qui épargne les forêts et réduisent la pauvreté dans la région.

L'importance de l'inclusion des femmes et autres groupes vulnérables dans la gestion durable des ressources naturelles

La production alimentaire durable est une partie essentielle de la solution pour réduire la pression sur les forêts. En Afrique centrale, les femmes représentent environ 70 % de la population qui travaille dans l'agriculture. Elles contribuent considérablement à la gestion des forêts au travers de l'agroforesterie. Il est donc indispendable que leurs connaissances et leurs points de vue sur le développement durable et la gestion des ressources naturelles soient entendus. Toutefois, les inégalités sociales, économiques et culturelles continuent de limiter la capacité des femmes et d'autres groupes marginalisés tels que les jeunes, les autochtones, les pauvres et/ou les personnes handicapées à bénéficier des investissements liés aux forêts et à participer aux décisions pertinentes qui ont un impact sur leur vie et sur les forêts.

Qu'est-ce que cela signifie en pratique et qu'est-ce qui a été réalisé jusqu'à présent ?

En 2019, l'objectif du CAFI en matière de genre a été atteint : plus de 15 % des programmes financés par le CAFI ont été évalués comme "répondant au genre". Ce terme   signifie ici qu'un programme i) inclut les questions de genre dans sa conception et a ii) budgétisé, iii) mobilisé l'expertise et iv) rendu compte systématiquement comment les femmes, les hommes et les groupes marginalisés sont affectés différemment par les activités du programme - et comment ils y participent.  Un score de "sensible au genre" signifie, lui, qu'un programme répond à un à trois de ces quatre critères, tandis qu'une score "non sensible au genre" signifie que le programme ne répond à aucun d'entre eux. 

Qu'est-ce que cela signifie en pratique et qu'est-ce qui a été réalisé jusqu'à présent ?

En 2019, l'objectif du CAFI en matière de genre a été atteint : plus de 15 % des programmes financés par le CAFI ont été évalués comme "répondant au genre". Ce terme   signifie ici qu'un programme i) inclut les questions de genre dans sa conception et a ii) budgétisé, iii) mobilisé l'expertise et iv) rendu compte systématiquement comment les femmes, les hommes et les groupes marginalisés sont affectés différemment par les activités du programme - et comment ils y participent.  Un score de "sensible au genre" signifie, lui, qu'un programme répond à un à trois de ces quatre critères, tandis qu'une score "non sensible au genre" signifie que le programme ne répond à aucun d'entre eux. 

Gender analysis of 18 CAFI-funded programmes

Qurlques exemples de programmes " répondant au genre"

Au total, trois programmes ont été évalués comme étant répondant à la dimension de genre :

  • Le programme d'appui à la société civile du FONAREDD en RDC a engagé un expert en genre pour mettre en place un plan d'action sur le genre
  • Le programme intégré provincial FONAREDD Mai Ndombé de la RDC lancera cette année un plan d'action sur la manière de lutter contre la violence sexiste
  • Le programme d'appui à la Guinée équatoriale pour l'élaboration d'un cadre national d'investissement REDD+ a permis de garantir qu'une part importante des femmes participent aux ateliers, soient consultées et prennent part à des forums de discussion spécifiques aux femmes - et que ces données soient dûment documentées et communiquées.

Une description complète des performances de tous les programmes en matière de genre se trouve dans le rapport annuel CAFI 2019.

L'ambition de poursuivre l'intégration de la dimension de genre

Le conseil d'administration du CAFI s'est maintenant engagé à contribuer davantage au renforcement de l'autonomisation des femmes dans la région en doublant son objectif en matière de genre afin de garantir qu'au moins 30 % des programmes financés par le CAFI deviennent cette année répondant au genre, et que 20 % s'en approchent avec trois sur les quatre critères remplis. Pour y parvenir, les efforts visant à améliorer la mise en œuvre du système de marqueurs de genre de l'ONU-REDD et l'engagement avec les partenaires sur cette question seront intensifiés.

 

Homepage Actualité