cafi-header-gabon-2016

Propulser la croissance des investissements verts en RDC et au Gabon – quelle faisabilité ?

Posted on January 17, 2018 11:16:00 AM

En ajoutant au rôle premier de CAFI, de créer un changement des politiques nécessaires pour mettre fin à la perte forestière, son deuxième rôle reste d’appuyer la transition économique de l’exploitation des forets à une économie forestière respectueuse et verte.

Comme initiative multipartenaires, engageant un grand nombre de partenaires de mise en œuvre, CAFI a construit un réseau unique pour soutenir ce changement.

Dévoué à des cibles ambitieuses autours de la perte forestière à travers les lettres d’intention signées avec CAFI en 2016 et 2017, le Gabon et la RDC ont été au centre d’une récente étude de faisabilité. Son focus : le potentiel pour un incubateur/accélérateur d’initiatives afin d’assister CAFI à réduire la pression sur la forêt par la reproduction et mise à l’échelle de modèles économiques verts et participatifs.

Pour démontrer la valeur des forêts, CAFI cherche à promouvoir les secteurs respectueux et capables de créer de la valeur pour les communautés, tout en plaidant pour la protection et la préservation de la forêt.

L’étude de faisabilité a permis à CAFI de développer une meilleure compréhension de l’appui nécessaire à une croissance et un développement de petites et moyennes entreprises (PME) dans ces secteurs.

Gabon – propulser durablement la valeur issue de la forêt pour soutenir les efforts de diversification du gouvernement

Au Gabon, l’entrepreneur lambda est un homme, de 35 ans avec une formation technique limitée. Ayant souvent démissionné ou quitté un emploi, il cherche à posséder son propre commerce de détail ou service.

Voyant cette opportunité de réorienter l’intérêt de ces commerçants vers un commerce soucieux de la forêt, l’étude de faisabilité encourage le développement et la croissance d’entreprises à travers : l’éco tourisme, l’économie forestière durable et l’exploitation responsable du bois, la production non basée sur le bois et l’agriculture durable.

En optimisant le réseau technique existant de CAFI, les PME et commerçants seront mis en relation avec des organisations internationales (OI) pour le développement de la chaîne d’approvisionnement afin de mettre en place des start up opérationnelles pouvant servir de pilote pour atteindre les niches de façon stratégique. Les partenariats avec les OI et la combinaison des compétences ciblées avec le financement accélérateur pourraient booster la valeur de la préservation forestière de manière durable et soutenir les efforts de diversification nationale.

La RDC – valorisant l’emploi dans les secteurs qui peuvent réduire les activités des personnes, connues comme des facteurs clés de déforestation

En RDC, les entrepreneurs ont moins de capacité pour commencer un commerce, notamment par manque de financement. Les propriétaires de commerce ont aussi besoin de formation de base pour les affaires comme de soutien technique.

Soucieux de dissuader les gens de s’engager dans des activités connues comme facteurs de déforestation massive, CAFI a compris qu’il faut pousser les start up à intégrer le secteur de la foresterie responsable en offrant des formations (bases du management et revue du plan d’affaires) de tutorat technique, et financement par subvention (pour les « incubés » majeures).

Basés sur l’étude de faisabilité, CAFI est actuellement en train de discuter avec des partenaires les modalités de création de l’incubateur/accélérateur en 1) définissant clairement un plan d’affaire s’appuyant sur les conclusions de l’étude de faisabilité et des analyses détaillées de chaine de valeur ; 2) établir un incubateur pilote et commencer à avoir un impact en travaillant avec la première promotion « d’incubés » ; et 3) affiner le model et se focaliser sur l’écosystème – qui grandi et se solidifie, en gardant en tête la mesure et la stratégie de sortie, garants de pérennité.

 

Résumé de l’étude de faisabilité Gabon-RDC (pdf) EN

Etude de faisabilité Gabon-RDC complète (pdf) EN

Homepage Private Sector news article Gabon Democratic Republic of Congo